Sunday, April 06, 2008

Petites vites du week-end

Bébé, absolument charmante -- Maman, ma touve pas mes suyiers de picesse, ma. Pi-ti aider ma? Si-ti-plaît?

Mère indigne, heureuse de voir son héritière numéro 2 dans de bonnes dispositions -- Tu ne trouves pas tes souliers de princesse? Viens avec moi, on va aller voir dans ta chambre. Hé bien oui! tu vois, ils sont là!

Bébé -- Rhôôôôôôôô! Ma les ai touvés! Ze savais-ze savais-ze savais!

Mère indigne, attendrie -- C'est Maman qui les a trouvés, mais c'est pas grave.

Bébé toise sa mère des pieds à la tête: "Qué tu fais dans ma samb'? C'é MA samb'! Va-t'en, toua! Va-t'en!

Mère indigne -- Bon, ben... Ouais... De toute manière, j'avais autre chose à faire, hein. (Sniff, sniff...)

***

La famille est attablée devant notre souper belge hebdomadaire: moules/frites à gogo.

Fille Aînée -- Oh, regarde Maman! J'écaaaaarte la moule... Ça s'étiiiiiire...

Père indigne -- Hin hin hin.

Fille Aînée -- C'est drôle, je n'ai pas tellement envie de moules, ce soir.

Père indigne -- Ah ben c'est bizarre, parce que moi c'est tout l'inverse.

Mère indigne -- Bon. Je suppose que j'aurai droit à une portion supplémentaire de frites.

***

Fille Aînée -- Tu sais, vendredi à l'école, il est arrivé quelque chose de vraiment bien.

Mère indigne -- Tu as retrouvé toutes tes mitaines perdues? (Ben quoi, on sait jamais.)

Fille Aînée -- Pfff. Ben non. C'est Michael. Il est venu me parler.

Mère indigne -- Et alors?

Fille Aînée -- Ben, j'ai calculé, et ça faisait un an et demi qu'on ne s'était pas parlés!

Mère indigne -- Pour des enfants de huit ans, c'est vrai que c'est un bail.

Fille Aînée -- Tu sais, ce que tu m'avais raconté? Que tu t'étais réconciliée avec un ami à qui tu n'avais pas parlé depuis 10 ans?

Mère indigne -- Douze.

Fille Aînée -- Et que c'était un peu ridicule de ne pas se parler pendant tout ce temps-là, t'sais, un peu niaiseux?

Mère indigne -- Même si c'était entièrement sa faute.

Fille Aînée -- Madame Sophie, elle dit que c'est toujours un peu la faute des deux. Alors ça devait quand même être un peu ta faute.

Mère indigne -- Hmfvrmmroui.

Fille Aînée -- En tout cas, j'étais vraiment contente que Michael me parle. Parce que c'est vrai que c'est niaiseux de ne pas se parler. En plus, je ne me souviens pas vraiment pourquoi on ne se parlait plus, alors...

Mère indigne -- Tu as raison. C'est très bien ce qui vous arrive, très mature. Ça veut dire que vous grandissez.

Fille Aînée -- Oui, j'étais super fière de notre comportement.

Mère indigne -- Et qu'est-ce qu'il t'a dit, Michael?

Fille Aînée -- Je sais pas, j'ai pas bien entendu.

***

Fille Aînée -- Combien de moules je suis obligée de manger, encore?

Père indigne -- Cinq.

Mère indigne -- Quatre.

Fille Aînée -- Je choisis l'opinion de Maman!

Mère indigne -- En tant que chef de famille, mon opinion n'est pas qu'un simple avis, c'est un ordre.

Mère indigne et Fille Aînée s'adonnent alors à un "tope-là" sonore qui semble indisposer Père indigne.

Père indigne -- Et moi, c'est quoi mon rôle, dans cette famille?

Mère indigne -- Serviteur de Bébé.

Fille Aînée -- Un rôle dont l'honneur te reviendra pendant des siècles et des siècles.

Père indigne, qui a tendance à user de références exagérées lorsqu'il est dépité -- On dirait Goebbels.

Mère indigne et Fille Aînée -- Tope-là!! Hin hin hin.

***

Bébé -- Un nazeau! Ma la vu un nazeau dans la finêtre!

Mère indigne -- Oh, oui! Un bel oiseau! Le printemps est arrivé! Qu'est-ce que ça fait, les oiseaux, chérie?

Bébé -- Couilles! Couilles!

Mère indigne -- Je suppose qu'il fallait s'y attendre.

20 comments:

Jessica said...

hihihi! Couilles! Couilles! J'en aurais pleuré de rire!

Rien de mieux que les petites vites de MI pour procrastiner un essai pour l'U...

Encore! Encore! (On ne procrastine jamais trop... mettons)

Olivier said...

Le punch final m'a tué : j'ai mal au ventre ! Sacrée Bébé, pourvu qu'elle ne s'assagisse jamais !

Daniel Rondeau said...

Le serviteur de bébé qui voit Goebbels, puis bébé qui aperçoit un nazeau (qui, comme tout le monde le sait, est le singulier de nazi).

Doivent bien s'entendre.

Anmarie Dbout said...

Que d'action dans cette famille !
J'ai enfin terminé les archives, je pourrai donc travailler sur ma maîtrise en paix, en ne vous consacrant que quelques minutes par jour, désormais, chère Mère Indigne.

Anonymous said...

Est chanceuse Fille aînée. Chez nous c'est la loi de l'âge : à 7 ans on mange 7 morceaux de zucchini, à onze ans on mange 11 bouchées de tofu. Je sais c'est machiavélique, mais ça marche et j'ai plus besoin d'écouter des lamentations devant leurs assiettes.
barb

No Nonsense Girl said...

Elle est drôle bébé!!! J'ai hâte te voir ça en grandissant. ;)

liz said...

Trop drole!!! Couille couilles!!

Mon chum se demandais pourquoi je riais autant!!!

Elle est trop perverse!

La Marsouine said...

Ne JAMAIS lire un post de Mère Indigne avec, en background, un film des années 1990 mettant en vedette Steven Seagall. C'est dangeureux pour le cerveau!

Dodinette said...

couilles couilles

pfffff-ffff-fffhhhrriaaahrarhaaaaaa !

(skuzez. hem.)

prffrfrfttt

(essuie une larme de rire)

attends qu'elle découvre que les zizi-pénis ça fait (pardon, a des) couilles couilles aussi, elle va être au 7e ciel.

Jeune Homme said...

Bha, ce pauvre Bébé a juste compris que dans la vie tout tourne autour du Sexe! Elle est peut-être précoce mais elle n'est pas dupe !

ophise said...

Mais... mais... mais... j'ai un doute affreux ! C'est bien chez toi chère MI que sévissait une enfant-voisine difficile (allez épargnez moi les recherches dans les archives) ? Une Eugénie ou "je ne sais plus quoi en i" ? Pourquoi Bébé m'évoque-t-elle aujourd'hui ce souvenir lointain hin hin hin ....... (je dirais même plus, je dirais nyark)

Syven said...

Bravo Bébé ! La grande forme !

Jeune Homme said...

ophise a mise le doigt sur quelque chose d'intéressant là !!

Ninie said...

Petite Bébé est fantastique de spontanéité!!! Mais c'est vrai ça au fait: que devient donc cette chère Eugénie???

Anouk said...

Bonjour M.I.
À quand les prochaines chroniques dans Nulle Part Ailleurs?

Caroline said...

À tous ceux qui se demandent où est passée Eugénie. Premièrement, la Eugénie sauvage hiberne, c'est-à-dire qu'on ne la voit que très peu l'hiver. Et deuxièmement, elle semble malheureusement s'être assagie au cours de la dernière année... Si ça peut vous rassurer, j'ai discuter hier avant le souper avec la mère d'Eugénie qui, voyant aller Bébé, m'a dit que cette dernière lui faisait penser à vous savez qui... ;-)

Anouk: prochaine chronique, samedi prochain! Je viens de la terminer, d'ailleurs...

dodinette: je pense en effet qu'on peut mettre un 10 là-dessus. ;-)

barb: super bonne idée! Adoptée!

anmarie: je sais ce que c'est, procrastiner... Bonne chance avec la maîtrise!

Mona said...

tjs un plaisir de te lire :)

Martine said...

Moi c'est la ligne: "Je sais pas, j'ai pas bien entendu" qui m'a tuée.

Je le répète: je t'envie beaucoup ton sens de la chute!

Caroline said...

Martine: Moi aussi, c'est mon bout favori... mais ce n'est pas mon sens de la chute, c'est pris direct de la vraie vie! J'ai tellement ri quand elle m'a dit ça! :-)

Olivier said...

La technologie au service de l'indignité (mettez vos écouteurs) :

http://www.acapela-group.com/Greetings/bird-1-b8631a5b92aaa