Monday, November 24, 2008

Mère indigne se fait teindre en blonde

Moi, j'y allais juste pour voir le tournage. Mais elle m'a assise à la table, mis la caméra dans' face, et forcée à faire de l'impro comme en secondaire 5.

Je ne sais pas ce que ça donne, je suis trop gênée de me regarder moi-même, mais les gars au bureau ont dit que c'était OK.

Voici donc Mère indigne qui passe en coup de vent Chez Jules, déguisée en spécialiste en éthique. J'espère qu'au département de philo, ils me pardonneront...

P.S. Il y a un concours Club Med chez Jules ces temps-ci, avec plein de prix. C'est un tirage. Mais rassurez-vous, vous n'êtes absolument pas obligés de participer, je peux le faire à votre place... ;-)

28 comments:

Anonymous said...

En tout cas, la réalisatrice trouve que tu es super glamoureuse, genre "sexy coquine en goguette".

Yours truly,

Chroniques Blondes alias Luca Brazzi

Bozette said...

Super bonne MI ! C'était une belle surprise Julesque. En plus, de savoir que c'est de l'impro ajoute à l'admiration que je vous voue. Bravo !

Anonymous said...

Bonne démonstration d'intelligence, de beauté et d'à-propos !
Et, oserais-je, pas mal plus naturelle qu'à la radio...
Merci encore de nous faire rigoler si brillamment !

Caroline said...

Argh! Admiration, intelligence, beauté! Va falloir que je fasse un billet vraiment niaiseux la prochaine fois, trop, c'est trop! ;-)

Merci beaucoup, ceci dit. :-)

ophise said...

Punaise de chien MI : la blonde c'est moi !!!! C'est quoi cette histoire de "barre à clous" ??? (barra-clou ? bar à klou ? barrak-lou ???) :)

Caroline said...

Ophise: la barre à clous! Merveilleuse invention: http://www.rona.ca/img/product/
medium/0564012.jpg

Anonymous said...

Oh la la ! quelle belle prestation !
J'en veux à chaque nouveau blogue, un petit video d'une minute, pour que les lecteurs (mâles surtout) se rincent l'œil et savourent votre verbe si riche...
Bravo ! cent fois mieux que Bazzo !

Garamond

a n g e l said...

Oh lalalalalala.

Tu es jolie comme un coeur, l'accent j'en parle même pas tellement j'adore, ensuite l'a propos et la construction du propos d'ailleurs, je suis juste soufflée, surtout pour de l'impro.

Chapeau bas Madame :)

Caroline said...

Garamond, merci! Mais je pense qu'on va garder ça très ponctuel -- j'ai passé toutes mes jokes de philosophie dans ce seul sketch. ;-)

angel! Merci! On aime les Français qui aiment l'accent québécois... ;-)

Anonymous said...

Ponctuel? Pourquoi donc? T'es la bienvenue quand tu veux... On pourrait même faire un commentaire du style "trois cosmos plus tard"...

Ça donnerait du situationnisme au bout.

La Blonde du Jules

nonolerobot said...

poulet/poubelle : ta fille est très logique au fond!

ropib said...

Comme vous êtes sérieuse ! Je suis tout ému...

J'aime quand vous dites "la p'tite fille là" et le "pass'que c't'important".

Moi j'pense qu'il faut jeter Kant dans la rivière et j'suis d'accord avec Ophise: vive Barack !

Anonymous said...

Dit tu veux pas donne des cours comme sa au Cégep?? C,est pas que mes profs sont pas bons.. mais... sa serait toi et j'irai me réinscrire dans un cours de philo.. et je ne m'endormirai pas... Ce n'est pas fin.. mais que vous voulez vous... c'est la vérité!! J'aime les What am I doing.... il me font bien rire...

Lisa

Anonymous said...

La seule blonde que je vois c'est Janine Sutto, où est donc ce vidéo ?

Caroline said...

Anonyme: faut cliquer dessus et TADAM! Les blondes déboulent.

Lisa: c'est gentil!! Si je me réoriente, je songerai à l'enseignement...

ropib: une fausse sérieuse; les pires!

nonolerobot: on a bien ri quand elle nous a sorti ça!

Blonde du Jules: situationnisme? Après trois cosmos, je sais très bien où je me situerais: sous la table.

Ophélie said...

Il manquerait pas un éclat de rire à la fin?
Moi je pense comme Aristote en tk.
Belle prestation Mère Indigne.

Caroline said...

Ophélie: Merci! L'éclat de rire était sur le bord, mais je me retenais depuis 2 minutes, je n'ai pas su quand lâcher prise... ;-)

ropib said...

J'ai bien vu que Socrate, Kant et tout c'était de la blague. Mais la barre à clous vous y croyez vraiment, avouez !

Caroline said...

ropib: mgnhhhh... je ne parlerai qu'en présence d'Aristote.

Viv said...

Wow! Avoir su qu'il était possible de régler aussi facilement ses problèmes "gênants" de la vie de tous les jours grâce aux grands philosophes de ce monde, j'aurais orienté mes études post-secondaires en philosophie!! Je dirai que j'apprécie beaucoup plus Aristote maintenant que lorsque j'étais au cégep! Brillante performance MI! :)

Caroline said...

Merci Viv! Et j'en profite aussi pour te remercier d'être passée au Salon du livre, ce fut un plaisir de jaser avec toi! :-)

Anonymous said...

Chère Mère Indigne,

Je vous lis votre blogue depuis plusieurs mois déjà (j'ai même épluché toutes les pages des archives!), j'ai dévoré votre livre du début à la fin, mais là, cette apparition à la fin d'un épisode de Chez Jules, c'était tout simplement succulent! Merci!!!

Marie-Noële, nouvelle maman qui apprend à ne pas culpabiliser d'être aussi indigne

P.S.: Je ne suis pas la seule à avoir dévoré votre livre... mon copain aussi s'est régalé de tant d'intelligence et d'humour réunis dans le même bouquin! ;-)

Martin said...

Euh... Je ne fois pas avoir écouté le bon épisode, je ne n'ai pas vu de Mère Indigne. Bouhouhou. :(

Caroline said...

Martin? Luca Brazzi swims with the martinis? tu trouves pas??? Sacré Gilles Lupien, va.

Marie-Noëlle: merci à vous et à votre copain! :-)

doctalo said...

Merci de m'avoir fait découvrir chez Jules!

D'autres contributions vidéos sont à venir?

Caroline said...

Doctalo: Ça fait plaisir de faire faire des découvertes sympathiques! Mais d'autres contributions? Pas pour le moment en tout cas! :-)

The Mef Thing said...

Tu as bien fait ça, c'était super :)
J'ai beaucoup apprécié!

Caroline said...

Merci Mef! Ça fait plaisir à la comédienne amatrice que je suis... et que je vais rester! ;-)