Monday, September 08, 2008

Devoir de réserve

Fille Aînée -- Maman, qu'est-ce qu'ils veulent que je fasse pour ce devoir-là? Ils disent: "Voici l'histoire de Sébastian. Elle est incomplète. Ajoute au moins deux détails supplémentaires." J'comprends pas.

Moi -- Mais voyons, il faut que tu donnes deux informations de plus pour compléter l'histoire de Sébastian.

Fille Aînée -- Ben, c'est son histoire! C'est pas la mienne! Je ne connais pas Sébastian, moi, comment ils veulent que je donne des détails?

Moi -- Il faut que tu inventes, pardi! Laisse-toi porter par ta folie intérieure! Fais courir tes pensées dans les prés verts et tendres de l'imagination!

Fille Aînée -- Ah ouais, d'accord.

Plus tard...

Fille Aînée -- Ça va, comme ça?

L'histoire dans le livre commençait par: "Je m'appelle Sébastian. J'ai neuf ans et je mesure 1m30. J'habite au Chili."

Détails ajoutés par Fille Aînée: 1. "J'ai les yeux bruns." 2. "J'ai les cheveux bruns."

En voilà une qui ne me fera pas de concurrence.

32 comments:

nonolerobot said...

on ne sait jamais, elle n'est qu'en primaire après tout.

lisa said...

Que de détails... sa complète très bien l'histoire je trouve.. non??Quoi je n,ai pas l'air convaincante?? HA sut à lors :P hihihi

mamanpomme said...

Ce que je voudrais savoir, c'est : combien d'enfants dans la classe vont avoir les mêmes deux phrases!!! :)

Damia

dubreuil,maurice said...

Faut pas pousser nos enfants à devenir ce que nous sommes parvenus à être par pur hasard...
Devenir bloguiste, ce n'est peut-être pas le rêve de Fille Ainée, elle aspire peut-être à devenir notaire ou gérante de Caisse Populaire...
Elle est encore jeune, anyway...

Caroline said...

nonolerobot et maurice: en fait, j'étais surprise, d'habitude, elle est plutôt inventive. Je pense que c'est le préambule un peu poche qui lui a coupé son élan.

Et maurice, mon dieu, maurice, mais qui êtes-vous donc, toujours à me rabattre le caquet! J'aime ça, mais je suis curieuse, et votre profil est inaccessible! ;-)

Damia: c'est vrai que le comparatif risque d'être hilarant! :-D

Lisa: effectivement, l'histoire étant a priori assez squelettique, ça complète bien!

Olivier said...

À mon humble avis, Fille Aînée choisit plutôt de mettre sa belle créativité ailleurs que dans les figures imposées.

J'ai le même modèle à la maison. Dès que la consigne commence par "Imagine...", elle oppose un "J'ai paaaas d'imagination !". Si j'insiste, elle invente dix raisons plus romanesques les unes que les autres pour illustrer son absence d'imagination...

Watch out les blogueuses en herbe !

Caboche said...

Cette enfant sera forte en maths. Il n'y a pas de doute.
Brillante carrière en administration, en perspective.
Un, deux, trois, et vlan, le devoir est terminé.
Allons courir dans les prés verts maintenant.

plumevive said...

Du moment que ça finit pas sur skyblog tout ça...

Acodero said...

Rho!!!!
Forcément!
elle a tout compris cette enfant
si l histoire c'est une ligne et qu'il faut ajouter deux détails..
les siens sont pilpoil
car si elle avait écrit j ai les cheveux blonds, au chili!! elle aurait été obligée de dire pourquoi et etc etc.
un détail c est un détail, c'est pas une romance...
s'ils voulaient une longue prose, zavaient qu'à tourner la demande différemment

Syven said...

Bel effort. :)

Caroline said...

En tout cas, si elle n'a pas une bonne note, je file vos commentaires à son prof! ;-)

Anonymous said...

Au secours ! je ne m'appelle pas maurice dubreuil et je ne sais pas comment changer mon identity...

Caroline said...

maurice (?): avez-vous les cheveux bruns et les yeux bruns?

Blüblü said...

a voir...la prose de Fille ainée est bien plus plaisante que celle d'une certaine Christine A. qui brigue le haut du panier de la rentrée litteraire.
enfin, moi je dis ça, et je ne dis rien.

Bozette said...

Décidément, nous avons le même modèle d'aîné (et je crains le pire pour le second !) Le mien, invité à faire deux phrases utilisant les verbes étudiés à des temps différents, pond : "Je mange." et "Hier, j'ai mangé."

On voit qu'il s'est cassé le bécyc' et que le retour des devoirs l'inspire un max...

Chanie said...

Elle est trop mignonne, Fille ainée!

Ça me fait penser à moi quand j'étais petite. Je disais que ma couleur favorite était le brun parce que mes cheveux et mes yeux étaient bruns. Le problème, c'est que mes cheveux sont châtains pâles et que mes yeux tirent plutôt sur le vert que sur le noisette.

Gabrielle said...

Mais qu'est-ce que c'est que cet exercice? S'il veulemt que les enfants inventent des détails, ils n'avait qu'à leur demander d'écrire l'histoire de Sebastian, tout simplement! Fille Aînée est bien sage de ne pas vouloir s'imiscer comme ça dans le vie des inconnus!

dubreuil,maurice said...

Yeux bruns, cheveux plutôt noirs tirant sur le gris...
profil assez standard mais l'œil vif !

Garamond37 said...

Voilà ! j'ai compris l'histoire des profils !
Je ne m'appellerai plus maurice .dubreuil mais plutôt Garamond37!

andreane said...

je crois que file ainée "thinks outside ze box"
Son analyse de Sebastian est très élaboré, contrairement a ce que vous pouvez penser...

On lui demande d'imaginer des détails, elle y vas avec deux qui sont tellement évident que probablement personne d'autre n'y aura songé...

hihi!

Anonymous said...

Lol l'histoire de base était banale... elle est restée dans le ton :)

Une femme libre said...

Ce genre d'exercice littéraire quétaine et sans imagination dans lequel on espère que l'enfant en fera preuve d'imagination,elle ou lui, est la preuve tout crachée que l'école c'est plutôt plate. Fille Aînée l'a bien saisi et elle leur donne ce qu'ils veulent, pas un iota de plus. Je l'approuve.

Vignola101 said...

Le tout juste post-adolescent en moi reconnaît en cet exercice de Fille Aînée une manifestation de la loi du moindre effort qui pointe déjà à l'horizon.

Le littéraire en moi y voit l'expression d'un minimalisme qui dit tout : au lecteur d'inventer l'histoire de Sebastian, maintenant que l'auteur lui a donné une consistance juste assez opaque pour qu'on se l'imagine clairement, mais pas contraignante au point de ne pouvoir, individuellement, l'inventer.

La répétition du mot "brun", aussi, serait à étudier. Mais j'entends la machine à café qui s'active.

ropib said...

J'aime bien ce concept d'éducation sur internet. Debord parlait de société du spectacle mais il n'y était pas: c'est la civilisation de la mise en scène. Il faut que Fille Ainée comprenne que désormais ce n'est plus la mauvaise note qui lui pend au nez mais la honte internationale.

Bien sûr tout ceci est expérimental, mais là je note qu'on ne peut pas lier cette anecdote à son état-civil, ce qui fait qu'il y a bien une identité spécifique à l'espace social dans lequel nous sommes. Fini cette dualité ridicule privé/publique, nous naviguons dans de multiples espaces publiques à l'étanchéité fluctuante. Oui il y a "spectacle" mais c'est l'occasion de reprendre les renes de nos vies malmenées le long de cette société post-industrielle agonisante. Et bravo, Caroline, de dépasser Guy (prophétique en 1968 mais désormais simplement descriptif 40 ans après) dont la référence, qu'elle soit complice ou adverse, marque un certain conservatisme.

Faut que je réfléchisse à tout ça...

Anonymous said...

Caroline,
Maurice est un poisson rouge qui bouffe de la mousse au chocolat, tout le monde sait ça...

Caroline said...

anonyme et maurice et garamond37: j'avais un chat qui s'appelait Maurice, dans le temps. C'est peut-être aussi lui qui revient me hanter?

ropib: j'adore que mes lecteurs soient plus intelligents que moi. Ça rehausse le niveau -- parce que s'il y avait seulement mes textes... ;-)

vignola: idem!

Et si je comprends bien, d'après les autres commentaires, ma fille est normale, a adopté une attitude saine mais pourrait éventuellement déborder vers le génie. Pas si mal, finalement! ;-)

Mona said...

aaah j'adore :D

Lya said...

Tes textes me font toujours beaucoup rigoler. J'en redemande!
Quand à fille aînée, on voit déjà ses goûts e matière de garçon, brun aux yeux bruns ;)

ropib said...

Allons, allons ! Vous n'y croyez pas une seule seconde.

Il faut toujours quelques esprits médiocres pour mettre en valeur les génies. C'est quoi votre thèse déjà ? Je suis sûr que nous ne sommes que des cobayes (gratuits). Trop forte !

Nathy said...

Kekou!
Je découvre votre blog par hasard.
Et j'ai tellement rit en lisant votre billet :)
Ayant 2 enfants moi-même et étant ex-éducatrice...ça ne fait que confirmer ce que je sais déjà...l'imagination est très peu exploité par nos jeunes! Et eux, me dirait que moi j'en ai trop! lol
Au plaisir de te relire!
Nathy =)

truiss said...

simple, conci, précis! l'imagination n'a rien à voir avec le talent!
bravo à ta fille! :)

Marie-Hélène said...

elle a vu juste, je ne crois pas avoir vu un chilien blond au yeux bleus...

j'ai pouffé de rire a la lecture d ela dernière ligne du message, il est vrai que les ajouts sont simplistes, mais quand l'histoire se veut plate, pourquoi beurrer épais?

j'aurais fait pareil sinon pire!!