Monday, December 31, 2007

Mère indigne sur la corde raide (une fiction dindo-masochiste)

Mère indigne -- C'est super que tu aies pu te libérer pour venir prendre un café à la maison. Avec les fêtes de famille, et tout...

Copine indigne -- Je me suis dit que, comme t'étais toute seule avec les deux petites...

MI -- M'en parle pas. Je suis au bord du précipice mental. Je reçois la famille avec de la dinde ce soir, et Père indigne a décidé de prendre une petite journée de vacances. "Mais on EST en vacances, chéri", que je lui ai dit.

CI -- Un argument de taille. Mais il est parti quand même?

MI -- Ouais, ben c'est parce que moi, je m'en suis pris deux jours de vacances, depuis le début des vacances.

CI -- T'as brûlé tes cartouches, ma vieille. Moi, je suis plus maligne. Je triche.

MI -- Comment ça?

CI -- Ben, je dis que j'ai des courses urgentes à faire, et ensuite, au lieu de rentrer, je vais prendre un café chez une copine accueillante...

MI -- Wouah! T'es géniale. Je me demande si je pourrais partir comme ça un après-midi et faire un voyage au Mexique en catimini? J'essaie de convaincre Père indigne d'acheter un forfait, mais il tient à ce qu'on attende d'avoir remboursé les dépenses des Fêtes. Dieu sait pourquoi.

CI -- Oui, bon, c'est pas tout ça, le soleil et la plage. J'ai quelque chose d'encore plus intéressant à te montrer.

Copine indigne met sous le nez de Mère indigne un petit sac de plastique.

MI -- Fabricville? Tu t'es mise à la couture?

CI -- Non. Je... Enfin... J'ai acheté de la corde.

MI -- T'es sérieuse? T'en as pas mal? Je suis justement en manque de ficelle pour la dinde de ce soir...

CI -- Non, non. Ce n'est pas pour de l'alimentaire.

MI -- Mon Dieu... Tes enfants sont si insupportables?

CI -- Mais non! Pas pour les enfants, franchement! C'est Copain indigne qui... enfin, il veut expérimenter.

MI -- Expé... Non.

CI -- Voui.

MI -- Attends. Attends. Je suis sous le choc.

CI -- Ben là, tu m'énerves. T'en as pas, toi, des fantasmes?

MI -- Partir au Mexique?

CI -- Je parle de vrais fantasmes. De trucs qui impliqueraient des pompiers et des tuyaux, des dompteurs et des tigresses sauvages, des cowboys et des lassos, Dora et Chippeur, ce genre de truc...

MI -- Ben, une fois, j'ai proposé à Père indigne de jouer à la Belle au Bois Dormant. Moi, j'aurais été la Belle, endormie...

CI -- Et Père indigne aurait été le Prince charmant qui t'aurait éveillé d'un doux baiser sur la--

MI -- Non, non, justement! Père indigne aurait été un malappris qui se serait introduit par effraction dans le château et aurait profité, tsé veut dire genre, de la Belle, sans que jamais elle ne se réveille!

CI -- ...

MI -- Tu comprends? Elle ne se réveille pas, parce que c'est pas le vrai Prince!

CI -- ...

MI -- J'étais crevée ce soir là.

CI -- Bon. En tout cas. T'essaieras d'aller acheter pour 90 pieds de corde--

MI -- Quatre-vingt-dix pieds??

CI -- C'est beaucoup, mais on sait jamais... En tout cas, quand la vendeuse m'a demandé si elle pouvait me conseiller, j'ai complètement figé.

MI -- T'aurais dû lui dire que c'était pour ficeler une belle grosse dindonne...

CI -- Ah, ah, ah. J'ai dit que c'était pour ma fille, pour un jeu de cour de récré...

MI -- La tag-bisou, sauf qu'on ne peut pas courir, on sautille?

CI -- T'es conne. En tout cas, je lui ai dit que j'en prenais beaucoup parce que comme ça, Fifille en aurait pour plus longtemps et je ne devrais pas revenir à tout bout de champ. Elle m'a dit que c'était dommage, que si je prenais une carte Élite Cliente Fidèle, j'aurais déjà un rabais de 20% sur mon achat.

MI -- Laisse-moi deviner.

CI -- Ben oui, j'ai pris la carte.

MI -- 20% sur 90 pieds, ça a dû valoir la peine.

CI -- Surtout qu'en fait, la vendeuse m'a conseillé d'en prendre plus, de plusieurs couleurs. Paraît que les jeunes aiment ça, les couleurs. Alors j'ai pris 30 pieds de plus, en vert.

MI -- Oh, boy. Ça va être joli, ce soir. T'as aussi pensé à utiliser les lumières du sapin?

CI -- Ça va, hein, la Belle au Bois Dormant. Au lieu de te moquer, tu devrais en prendre de la graine...

MI -- Oui, mais ça ne te fais pas un peu peur, quand même? De la corde? Verte?

CI -- Copain indigne m'a dit--

MI -- Je sais! Il t'a dit: "T'inquiète pas chérie, c'est nouveau alors ça va juste durer cinq minutes"?

CI -- Pfff. Non, il a dit: "Sois courageuse. Tu n'auras qu'à fermer les yeux, ça ne fera pas mal, je te le promets."

MI -- Je suis rassurée...

CI et MI sirotent leur café, pensives. Puis:

MI -- Sérieusement, 120 pieds de cordes... Je peux te demander un service...?

*** PLUSIEURS HEURES PLUS TARD. LES INVITÉS SONT VENUS, PUIS REPARTIS. MÈRE INDIGNE ET PÈRE INDIGNE SE METTENT AU LIT... ***

Père indigne -- En tout cas, la dinde, bravo.

Mère indigne -- Tu as aimé? Vraiment?

Père indigne -- Qu'est-ce qu'on pouvait ne pas aimer? La corde en nylon vert, les noeuds coulants autour des pattes, la poitrine et les cuisses expertement ficelés...

Mère indigne -- C'était joli, hein? J'ai potassé mes noeuds sur Internet, et j'ai pratiqué tout l'après-midi.

Père indigne -- Dommage que ça ait déteint.

Mère indigne -- C'est pour ça que je l'ai servie un peu sous la salade. Pour camoufler.

Père indigne -- Hum.

Mère indigne -- Écoute, je suis contente que tu aies aimé la corde verte. Regarde... Il en reste...

Père indigne -- Mon Dieu... Les filles ne sont pourtant pas si insupportables...

Mère indigne -- Pas pour les filles, franchement. Pour nous. Pour expérimenter.

Père indigne -- Expé... Non.

Mère indigne -- Voui. Allez, laisse-toi faire, mon amour. Et hop! Un petit noeud par ci, un autre par là... Ne t'inquiète pas, je ne vais pas m'endormir en te laissant comme ça...

Père indigne, dûment immobilisé -- Et maintenant, quoi?

Mère indigne -- Maintenant, je sors mon ordinateur... Je fais une recherche avec "vacances destination soleil Mexique"... Ahahahaha! Je vais nous réserver un forfait, et tu ne peux rien faire pour m'en empêcher!

Père indigne -- NON!

Mère indigne -- Allez chéri, sois courageux. Tu n'as qu'à fermer les yeux, ça ne fera pas mal, je te le promets...

26 comments:

Dodinette said...

gnéhéhééééé

diabolique ^_^

Banlieusardises said...

Ça commence à sentir le tome 2, ici... :-)

Caroline said...

dodinette: si seulement c'était vrai... Quoique... Fabricville doit être ouvert en ce moment, non? ;-)

Martine: j'ai juste peur que ça devienne un tome II 18 ans et plus. Mais bon, mon ART ne souffrira aucune restriction! ;-)

Chocolyane said...

Oumph.

C'est une maudite bonne idée... Mais le Mexique, il attendra pas après le paiement des Fêtes... Il va attendre après le paiement de la MAISON. Oumph, je disais.

Et merdeuh. ;o)

Peccadilles said...

Moi je me demande franchement si un jour je vais être capable de te poster un commentaire plus original que : AHAHAH !

C'était un beau cadeau des Fêtes tes 2 derniers billets, après tous ces mois de silence je pensais que j'étais sevrée mais voilà; vlan, je suis reconquise.

Sociétés et Décadence said...

Quel merveilleux conte pour nous aider à bien terminer la dernière soirée de 2007. Merci ! Mère Indigne.
Bon ! Je vous laisse, car je dois aller me trouver de la corde…

Sociétés et Décadence said...

Oups ! J’allais oublier…

« Bonne Année » ! Mère Indigne.

Valérie-Ann said...

Bonne Année à toute la famille Indigne!

Meilleur conte de Noel que j'ai jamais lu! Merci! :D

TT02 said...

J'adore ce mélange des deux histoires
Bonne année à toi et à toute ta famille.

Caroline said...

Peccadilles: mais c'est tout à fait le genre de commentaire que j'aime! :-)

Bonne année à tous aussi!

Anonymous said...

Bonne année,

VIve la dinde verte.. le revirement de situation me fait bien rire à la fin...

Liz

Une femme libre said...

Z'avez pas lu l'histoire toute récente de cette jeune femme qui a ficelé son compagnon supposément pour lui faire des choses hautement sexuelles? Elle a plutôt choisi de lui faire avouer ses infidélités sous la menace d'un couteau pour ensuite le dépecer avec ledit couteau quand il a fini par avouer. Tout récent, dans les journaux, Montréal. Père Indigne a pris de gros risques, je trouve. Un petit voyage au Mexique, c'est rien du tout comparé à ça.

Freya said...

Serait-ce un retour de Mère Indigne? Tres drole cette histoire!

Shalima said...

Après la soupe bleue de Bridget Jones, voilà la dinde verte de Mère Indigne !! Forcément, il doit y avoir un tome 2.

Caroline said...

shalima: j'avais complètement oublié la soupe de Bridget! Ça devait flotter en quelque part dans mon inconscient... Et mon Dieu, Bridget a un tome II? ;-)

La Marsouine said...

Les hommes ne sont pas assez machiavélique, Père Indigne n'avait aucune chance de venir voir le coup (paraît qu'ils ont pas le gène de la pensée à long terme ou quelque chose du genre)

Merci du tuyau!

Bonne année à tous et bon voyage! hihi

Keren said...

Merci mère indigne pour ce joli compte. Vous avez vraiment un don, continué comme ça.

Bonne année à toute la famille indigne.

bibitte said...

Dis Mère indigne, il t'en reste un bout de corde verte parce-que moi, je l'attacherais bien après le tuyaux de la balayeuse jusqu'à ce qu'il ait compris le fonctionnement de cet appareil!

simon said...

hi - la - rant

Martine said...

a mon dieu.. jai encore les yeux plein de larmes davoir autant rit.. je ne verrait plus jamais la corde de nylon verte de la meme maniere.. sa c'est comme quand on vous dit d'imaginer un elephant avec un tutu rose et des collant a pois vert sur un ballon... imposible de ne pas y penser!!!!

ahahaha la corde verte!!!

Anonymous said...

* soupir..

encore géniale mère indigne..! vous respirez les mots! j'adore!

No Nonsense Girl said...

Tu es géniale Mère indigne, je suis si contente que tu sois de retour!!!!

:)

marjan said...

toujours aussi drôle mère indigne ! Je dois dire que cela me fait du bien de te lire à mon retour au travail après pause-bébé :)

Matante Porn said...

Juste trop parfait comme post...
Sphinqteres ont lâchés...stop
Souhaite un Joyeux Noel ...stop
Année 2008 de rêve ...stop
Merci ...stop

Moi et ma couvée said...

(Fille qui lève le doigt timidement)Et vous partez quand?? Non je demande ça comme ça. J'ai bien un peu de ficelle à cuisson ici et un chum... Un projet de voyage en France aussi..

ropib said...

Je vois que je suis bien le seul à trouver cela tristoune. Enfin je veux dire c'est rigolo... mais ça me rend tristoune.

Alors voilà, je me suis dit que je pouvais me permettre de vous proposer une nouvelle expérience: à nouveau la Belle au Bois Dormant, sauf que le ce serait Père Indigne qui jouerait la Belle ; ça vous permettrait de faire votre réservation pour le Mexique tout autant pendant qu'il dort mais avant vous auriez pu jouer un peu à la poupée avec PI (je sais bien que vous jouez un peu avec vos filles mais elles grandissent et ça doit être de plus en plus difficile de les habiller comme vous voulez).

Voilu. :)