Sunday, July 05, 2009

Des abeilles et des fleurs, uncensored

J'ai découvert quelque chose de vraiment trop chouette, hier. Certes, il est un peu stressant et compliqué de répondre à la question "Comment on fait des bébés?" quand nos enfants ont trois ou quatre ans et qu'ils ignorent tout de l'usage extra-urinaire de certains appendices corporels. Mais il peut-être très, très rigolo de demander à nos enfants de neuf ou dix ans comment on fait les bébés. 

Précisément parce qu'ils le savent.

Et personnellement, j'aime bien me livrer à ce genre de discussion dans la voiture. Tout le monde est captif, pas moyen d'échapper à la tortur- à la fiesta!

Fille Aînée (souvenons-nous, lorsqu'elle fera très pitié plus tard dans l'histoire, que c'est tout de même elle qui a commencé) - Heille, Maman, dans un livre que j'ai lu à l'école, on dit que pour faire un bébé, ça prend un papa et une maman qui s'aiment.

Mère indigne - Ben voyons. On ne peut pas être un papa ou une maman avant de faire un bébé.

Père indigne - Et de toute manière, dans ce genre d'histoire, y'a juste l'homme qui sème.

Fille Aînée - (Demande des précisions sur le jeu de mots.)

Mère indigne - (Donne des précisions sur le jeu de mots.)

Fille Aînée - Oui, ben c'est ce que je me disais. Même quand on n'est pas déjà papa ou maman, on peut quand même faire des bébés. Sinon la race humaine s'éteindrait. N'aurait jamais existé.

Mère indigne - Voilà. C'est logique. J'en profite d'ailleurs pour souligner que c'est très important, la logique, dans la vie. Moi, ça me guide, la logique. Ça dit qu'il faut écouter ses parents, ne pas prendre de drogue, etchétéra. Très important.

Fille Aînée - Je sais.

Là aurait pu se terminer cette incursion dans les territoires délicats de la conception, mais avec l'honnêteté et le souci de réalisme qui me caractérise, je crus tout de même bon de pousser l'ananas et de moudre le café un tantinet plus loin.

Mère indigne - Euh, tu sais, chérie, techniquement, deux personnes n'ont pas vraiment besoin de s'aimer pour faire des enfants.

Fille Aînée - Je sais! Dans le temps des mariages arrangés, le mari et la femme, ils ne s'aimaient pas et ils faisaient quand même des enfants!

Mère indigne - Oui. Non. Mais, j'veux dire, même aujourd'hui, quand on ne s'aime pas et qu'on ne vit pas ensemble, on peut quand même faire un enfant. Ce n'est pas du tout une question d'état mental, d'amour, de volonté, ou d'une quelconque invention du genre. C'est vraiment juste une question physique de spermatozoïde qui fonce sur un ovule.

Fille Aînée, un peu rouge - Oui-oui, je sais.

Mère indigne - (Imite le bruit d'une F430 Scuderia Spider 16M qui fonce vers un mur.)

Fille Aînée, un peu plus rouge - Je sais, je sais.

Mère indigne, à Père indigne - Est-ce que je salis tout, là?

Père indigne - Mais non, chérie.

Bébé, cherchant à intervenir dans le débat - Pourquoi, pourquoi, pourquoi le monsieur il a mis de la sauce sur la tête de la dame?

Père indigne - Euh, Bébé, tu es hors-sujet.

Mère indigne - Peut-être pas.

Père indigne - Tu salis tout.

Là aurait pu se terminer cette incursion dans les territoires ingrats de la fécondation,  mais avec le luciférisme et la malfaisance qui me caractérise, je crus tout de même bon de pousser l'ananas et de moudre le café un tantinet trop loin.

Mère indigne - Euh, dis donc, ma grande... Tu sais comment on fait les bébés?

Fille Aînée, dont les joues se colorent d'une délicate teinte fushia foncé borderline écarlate pourpré - Oui. Mais j'ai pas vraiment le goût d'en parler.

Mère indigne, sourire carnassier aux lèvres - Comment ça, t'as pas envie de parler de PÉNIIIIISSS et de VADJAÏNAZ???

Fille Aînée - Argh. Maman.

Bébé - Rhi, hi, hi! Ho, ho! Un péniiisss? C'est quoi un péniiisss? Hé, hé, hé!

Mère indigne, le diable au corps - Ah, ah, ah! (Lève l'index d'une main.) Bon, ça, c'est un PÉNIS. (Fait un rond avec le pouce et l'index de l'autre main.) Et çaaaaaa, c'est un V-

Fille Aînée - Papa, dis-lui qu'elle arrête.

Bébé - Ho, ho! Chien Premier est un GARÇON, il a un ZIZI-PÉNIISSSSSSLALALALAMAMAAAN!

Père indigne - Je ne peux pas t'aider, chérie, je conduis.

Bébé - Péniiisss!!!

Mère indigne - Vadjaïna!!!

Fille Aînée - Papa, aide-moi à contenir ma honte.

Père indigne - Je ne peux pas, chérie, je conduis.

Bébé et Mère indigne, jusqu'à la fin des temps - Ah, ah, ah, ah, ah!

Hiiiiiii. 

Ouais.

Parler des choses importantes de la vie pendant les voyages en voiture, c'est vraiment trop chouette.

36 comments:

demoizelles said...

Moi mes fils m'ont demandé dans la voiture.... qui mettait la terre dans le ventre de la maman pour faire pousser la graine de papa....

Daniel Rondeau said...

À l'instar de Père indigne, j'adore conduire.

(Pour le futur websode inspiré de ce billet, je propose comme trame sonore «On va semer» de Martine Saint-Clair.

Elise said...

Je t'aime, toi.

Caroline said...

demoizelles: bonjour les maladies.

Daniel: moi aussi j'adore conduire! Sauf quand c'est moi qui déconne. P.S. Je pousserai aussi la candidature de Martine.

Caroline said...

Ah, Élise. C'est juste parce que je cite "Agadou".

RaVe said...

J'ai quand même hate que petite souris apprennes les mots... OHHH que je vais m'Amuser!

Nathaly D. said...

YES! Jumeler le sadisme et l'indignité! J'aime trop ça!!! C'est ma recette préférée avec mon ado de 14 ans, depuis plusieurs années. Toutes les nuances de rouge que je connaissais pas avant...
"-Maman, ça ne me tente pas vraiment d'en parler..."
Ben oui, ai-je l'air de quelqu'un qui s'en soucie un tant soit peu? Nannnnnn. T'en fais pas mon grand, je réglerai les factures du psy, au besoin... ;-)

Vignola101 said...

"F430 Scuderia Spider 16M", wow, je suis impressionné... jamais vu une maman aussi précise à propos du bruit d'une voiture.

Caroline said...

RaVe: oui, ça décuple le potentiel comique 'une maisonnée! ;-)

Nathaly: Exact, the psy's on me! Jusqu'à ce que je change d'avis. ;-)

Vignola101: Euh, oui, je... j'adore les voitures de course... et aussi Google...

Grabielle said...

J'ai pâti pendant des heures à te mettre au monde (pousse l'ananas par le vadjaïna?)... C'est bien la moindre des choses que je puisse abuser de ton embarras anatomique pour le reste de l'éternité.

haaaaa.... la douce vengance de l'humiliation filiale :-)))

Mél@nie said...

Un pur plaisir du début de l'histoire jusqu'aux commentaires.

Caroline said...

Grabielle: "pousse l'ananas par le vadjaïna" restera dans les, euh, annales? ;-)

Mél@nie: Merci! :-)

Anonymous said...

Heu bien moi si tu demande comment on fait des bébés a mon garcon de 9 ans....ca va ressembler plus a : Quand une maman et un papa veulent un bébé.... ils vont chez le docteur et le docteur transfert l'embryon dans le ventre de ma maman..... ca complique un peu les choses quand on est mere porteuse 3 fois. Empeche que c'est drole quand les gens demande a mon fils s'il est contant d'avoir une petite soeur ou un petit frere.... pour se faire répondre que celui-la c'est pas son frere ou sa soeur sans autre explications

Narvik said...

J'ai bien aimé lire ton billet mon ti-gars grimage et se tortille encore lorse qu'on parle de papa et maman!! Jamais il ne pose de questions...

Fille Aînée - Je sais! Dans le temps des mariages arrangés... c'est trop cute :):)

Nathaly D. said...

OK. "Pousse l'ananas par le vadjaïna", mérite, selon mon humble avis, un copyright en bonne et due forme. Two thumbs up here!

Mandoline said...

Mais quelle jolie complicité! Très beau billet! :)))

Mandoline said...

Moi soleil veut rien entendre non plus à ce propos, et je me retrouve assez bien dans ta facon d'aborder le sujet, toujours est-il que tout ce qui lui sort de la bouche c'est : ''Maman, je n'entend rien de ce que tu me dis...'' ;)

MaryLou said...

Ahahaha! J'adooooooooore tes posts. Je suis LOIN d'être mère mais pourtant, je trouve tellement tes histoires drôles et pleines de sens! Je devrai me rappeler de venir fouiller sur ton blog lorsque j'aurai des enfants, pour trouver des trucs quoi ;) AHAHA!!!

MaryLou said...

P.S. Je n'ai pas de librairie près de chez moi, et je voulais savoir si ton deuxième livre contenait les mêmes chroniques qui sont sur ton blog? Parce que je les ai lu du début à la fin!

Coyote said...

Oooh bravo, c'est indigne à souhait.
Mais bon, Fille Aînée trouvera bien le moyen de te rendre la pareille…

Caroline said...

Anonyme: tiens, c'est vrai, bien d'autres configurations sont possibles! J'imagine que ça donne aussi lieu à des conversations intéressantes...

Narvik: tellement drôle de les voir se tortiller! :D

Nathaly: oui, ce serait l'expression consacrée si j'étais sage-femme/infirmière/médecin. Ça te met du pep dans la salle d'accouchement, ça! A... ga... ;-)

Mandoline: "j'entends rien de ce que tu me dis", très drôle! Je crois que je pourrais aussi l'utiliser dans d'autres circonstances! ;-)

MaryLou: Pas besoin d'être parent pour rire des enfants! ;-) Pour ce qui est du tome 2, il doit bien y avoir au moins 7-8 textes inédits dans le tome 2. Et des bons. Va falloir que tu l'achètes! ;-)

Coyote: oui, je n'en doute absolument pas... :D

Denis T. said...

C'est vrai que c'est très important la 'logique' dans la vie.

Quand il s'agit de connaître la vérité par exemple, la logique intervient.

Ou encore quand il vient à l'esprit de raisonner, que ce soit en lien ou pas avec les règles de la logique formelle.

Surtout, rester cohérent! dans la suite des événements.

Olivier said...

OK, mais tout ça n'est pas très clair. Comment fait-on les bébé, finalement ?

Grabielle said...

-"Viens ici, mon chéri, je vais te faire un dessin".

-"HAAAAA, MAMAAAN, FULL OUACHE!"

Gabrielle said...

Ha! Du bon gors Mère Indigne à l'état pur! On en prendrait tous les jours, des billets comme celui-là! J'ai bien rigolé!

le neurone ectopique said...

(Imite le bruit d'une F430 Scuderia Spider 16M qui fonce vers un mur.)
Tu pourrais nous passer la bande sonore, svp?

l'amateur de son

garamond335 said...

Dans mon temps, on comptait les voitures rouges vs les bleues ....
Pas question de cours de sexualité avec Papa au volant !

Ginger said...

Ça faisait longtemps que je n'avais pas ris de même ! ici, ça ne sers a rien, si la grande veut pas parler, y a pas moyen de lui faire sortir un son de la bouche...

Daffydox said...

J'ai vraiment trop rigolé en lisant ça, je suis définitivement partisan de cette approche... J'ai sensiblement la même mais, je suis jamais là au bon moment : )

Vraiment cool, j'ai eu beaucoup de plaisir à lire ça.

J'en profite également pour saluer ton aisance avec la langue française et ta tournure d'expression tout à fait géniale !

Caroline said...

Merci Daffydox, c'est très apprécié! :-)

Ginger: Oui, même chose ici! J'étais pareille, plus jeune... ;-)

garamond: la prochaine fois, je les renvoie aux voitures! C'est vrai, et en plus, c'est bon pour les maths. ;-)

neurone: c'est un son que l'on ne peut produire qu'une fois dans sa vie. Je serais étonnée de pouvoir le refaire... ;-)

Gabrielle: heureusement que ces conversations n'arrivent pas tous les jours, tout de même!

Grabielle: lol!!

Denis: rester cohérent... C'est ça le plus dur! ;-)

Olivier: Je suis certaine que Grabielle pourra te faire un dessin...

lilou said...

Mère indigne, sourire carnassier aux lèvres - Comment ça, t'as pas envie de parler de PÉNIIIIISSS et de VADJAÏNAZ???

Bon, c'est beau ça, Mère Indigne, je suis à veille de me faire pipi dessus au travail tellement je ris.

En passant, j'ai acheté votre livre (le 2e tome), et je me suis bien marrée à rire toute seule. Par conséquent, je l'ai prêté à mon ex pour qu'il comprenne pourquoi je riais comme une dingue. Il a adoré!

Anonymous said...

Expliquer à Fille Ainée que la causalité finale des relations sexuelle n'implique pas nécessairement de l'amour... J'aimerais bien voir une standardisation, une opposition du carré et une conversion s'il y a lieu, de ce biller, ma foi, savoureux.

Encore une semaine et je suis libérée de mon cours de Principes de Logique! Vivement samedi, je n'en peux pluuuuuuuuuus! Maudite philo... ; )


AVa

Anonymous said...

Je savais bien que je n'aurais pas dû lire ça en cachette au bureau... Maintenant, je ris toute seule.

Et à Ava, l'Anonymous, moi j'ai adoré, mais A-DO-RÉ le cours Principes de logique. Contrairement à tout le reste du groupe...

Véro said...

Haaaaa! J'ai presque pissé de rire ce matin en lisant ce billet.

Ce que ça me fait du bien.

Guenièvre said...

De lire cette chronique me donne vraiment envie de parler de ce thème à Petite Sirène lors de son retour de vacances juste pour voir le rouge lui monter aux joues...je n'ai pu m'empêcher de l'imaginer et de me tordre de rire à en dépoussiérer le plancher en lisant la chronique....

Lagrossemaladresse said...

Hahahah ... Juste pour ça, ça donne le gout d'avoir des enfants ...

La juste vengeance de l'explication de l'enfantement...