Thursday, July 03, 2008

Terrible Taxi

Il m'arrive, les jours de grand retard, de prendre le taxi du métro Laurier jusqu'au bureau, qui se trouve coin St-Laurent et St-Viateur. Comme vous le dira tout bon chauffeur de taxi qui se respecte, faut prendre la rue St-Joseph jusqu'à St-Laurent, tourner à droite, et hop, on y est presque.

Mais aujourd'hui, j'ai rencontré un dur à cuire.

Mère indigne -- Je vais sur St-Laurent au coin de St-Viateur.

Chauffeur -- Vous prenez par St-Denis?

Mère indigne -- C'est-à-dire que... on ne peut pas tourner à gauche sur St-Denis et... je vais sur St-Laurent.

Chauffeur -- Oui mais là, on est à côté de St-Denis.

Mère indigne -- On pourrait pas prendre par St-Joseph? Puis tourner à droite sur St-Laurent?

Chauffeur -- St-Denis est juste là!

Mère indigne -- Je vais sur St-Laurent.

Chauffeur -- (Sourcils froncés.) Oui, mais LÀ, vous êtes à St-Denis, LÀ.

Mère indigne (dont on pourrait presque croire que parfois, elle aime se soumettre) -- Bon, écoutez, on va par où vous voulez. On peut passer par St-Denis, sans problème.

Chauffeur -- Ben NON! Pas par St-Denis!! On peut pas tourner à gauche sur St-Denis!! On va prendre St-Joseph, puis ensuite on va tourner à droite sur St-Laurent.

Mère indigne -- Ma foi... Excellente idée.

Est-ce que je me suis énervée? Mais non, voyons. Pas du tout. Je suis zen, moi. Relax. Décontrax. Un vrai substitut humain au Xanax. Même mes organes internes sont certifiés feng-shui.

...

Bon, j'avoue, il y a un truc.

Je ne me suis pas énervée, mais en réalité, c'est parce que j'ai ce genre de conversation environ trente fois par jour avec Bébé.

Mère indigne -- Viens chérie, on s'en va à la garderie.

Bébé -- Naaaaaaaan, moi veux PAS aller à la gâderiiiiiie!

Mère indigne -- Mais oui, chérie, tu vas pouvoir raconter à Sophie que tu m'as aidée à arracher des mauvaises herbes ce matin.

Bébé -- Naaaaaaaaan, moi l'a PAS aidé à arracher les môvèzèèèèèbes!

Mère indigne -- Puis quand Papa viendra te chercher, vous allez vous baigner dans la piscine.

Bébé -- Naaaaaaaan, LÀ, moi l'a PAS DE PISCINE à ma maison, LÀ!

Mère indigne (chez qui on pourrait presque croire que la soumission est un art majeur) -- Bon, bon, d'accord. Reste assise ici, alors. Maman va ranger la cuisine avant de partir.

Bébé -- Ben NAN! Toi tu peux PAS ranzer la cuizine, moi va aller à la gâderie raconter à Sophie que moi l'a arraché les movèzèbes avec Maman pis là Papa va venir me chercher pou' se baigner.

Mère indigne -- Ma foi... Excellente idée.

Comme aurait dit Gengis Khan, practice makes perfect.

11 comments:

Akä said...

Un comble: le chauffeur trouverait presque grâce, tant Bébé bat tous les records... Le chauffeur, c'est une fois, par hasard, quand Bébé, on ne suppose pas trop loin en imaginant que c'est TOUS les jours, trente fois par jours!
Mère Indigne, je m'incline.
(lui aurais quand même collé une, moi, au chauffeur, pour me défouler de Bébé!)

Caroline said...

akä: ce qui arrive, avec les enfants, c'est qu'on apprend tellement à être patients que le réflexe de défoulement est comme anihilé... À moins que mon défoulement ne soit le gin tonic? ;-)

Gabrielle said...

Trop bon! J'adore la psychologie inversée! Mais, je dois dire que ce n'est pas une question d'âge... J'ai le même genre de conversations avec mon beau-frère de 23 ans!

Cacawet said...

C'est décidé... je m'achete une poupée parlante.
J'ai donc hate de voir les résultats, au travail ;)

Sandra Doyon said...

Je retiens la leçon!


Suggestion,
Refus,
Obstination,
Soumission,
Obtention!

La technique est si simple! Je ne m'en passerai plus! (surtout qu'elle est testée et éprouvée en plus!)

Anonymous said...

Mère indigne, je vous admire!! Moi avec un chauffeur de taxi comme ça, je descend sans payer, et en l'insultant copieusement. Et avec bébé, je sors de la maison et le laisse seul. En moins de deux il arrive et est tout obéissant. Moi la patience ça me connait pas! Alors j'ai dû inventer d'autres méthodes.

La Suissesse

Caroline said...

gabrielle: oui, en parlant au chauffeur de taxi, je me suis bien rendue compte que ce que je croyais être une histoire de terrible two pouvait durer toute la vie... ;-)

cacawet: je peux vous prêter Bébé pour quelques jours. Comme poupée parlante, c'est assez rentre-dedans. ;-)

Sandra: c'est un peu compliquer à maîtriser, mais une fois que c'est fait, ça devient comme une seconde nature...

Suissesse: Sérieusement, je déteste me disputer. Me fâcher avec le chauffeur de taxi aurait ruiné ma journée... Par contre, ignorer, ça je peux le faire! Surtout quand Bébé se roule par terre à la moindre contrariété! :-)

Sacha said...

Mère indigne, il me semble que vous perdez de votre indignité pour gagner en sainteté. Ça m'aurait certainement bien énervée le chauffeur de taxi... par contre j'avoue qu'avec les ados c'est un peu comme avec bébé, j'aurais bien besoin d'une petite dose de sainteté moi aussi...

En attendant, à force de vous lire, je suis allée m'acheter du gin et du tonic ;)

Caroline said...

sacha: ouf, Sainte Mère! Heureusement que je prépare un billet un peu plus méchant pour la prochaine fois... ;-) Bon gin tonic! :-)

Moukmouk said...

Est-ce Gengis Khan? je pensais que c'était Attila qui a dit cela au sujet du tapis rouge ( ses invités venait vers lui à cheval sur un tapis et en dessous du tapis, ses ennemis).

truiss said...

je suis un peu comme caroline, je déteste me fâcher, je pense que j'aurais fait pareil face au chauffeur de taxi!
Par contre face à un lardon de 4 ans chez qui la technique ne fonctionne pas du tout hmm ben... j'en pas de technique... j'abdique ou je crise... ou alors les deux. Sisi, je peux vous faire une démonstration quand vous voulez :(