Saturday, March 20, 2010

Tombée du ciel

Les copains!

Ça fait un bail, non? Oui, oui, oui, oui, oui. Ça fait longtemps. Presque trop.

Si ça continue, vous allez croire que je n'écris plus. Vous allez déplorer la retraite de mes textes comme d'autres pleurent la rétraction d'un zizi autrefois au sommet de sa forme et qui, un jour, sans avertissement, est retourné vivoter dans son slip malpropre, la mine basse et le teint morne.

Mais vous auriez tort! Ô que oui! C'est pas moi qui n'écrit plus, c'est juste Mère indigne. Je croyais bien qu'elle resterait pour un tome 3, mais elle s'est enfuie (la salope). Et tout le monde s'est mis de la partie: Père indigne est devenu Canadien, Fille Aînée ne parle plus des garçons, et même Bébé ne fait plus de colères. Qu'est-ce que vous vouliez qu'elle fasse, Mère indigne, entourée de pareils tire-au-flanc?

Et alors, comme ce blogue s'appelle "Les chroniques d'une mère indigne", ben, depuis que la Mère est partie (la fumière), il ne s'y passe plus grand chose.

Mais ailleurs, oh, là là, les filles! Ailleurs, ça n'arrête pas. En 2011, vous ne regretterez pas d'avoir attendu. J'ai quelques projets de livres et de nouvelles en train, des trucs que ma mère n'aura pas le droit de lire (je dis ça pour vous mettre l'eau à la bouche), sans compter d'autres bricoles que j'annoncerai en grande pompe seulement si ça marche. Non mais.

En attendant, quelques patentes/trucs/cossins pour faire suite à mon dernier billet:

- Une 3e saison de Mère indigne en WebTV arrivera bientôt sur vos écrans! Et le sexy et délectable Jean-Louis XXX y sera, lui-même en personne, pour monter un meuble Ikéa et tenter de résister encore et toujours à l'envahisseuse. C'est Jean-Nicolas Verreault qui a été élu "Jean-Louis XXX de l'année", et il accomplit sa tâche avec brio. (Scusez la photo floue, ça sera beaucoup mieux en vraie WebTV présentée sur Super Filmotron XX-10-69-HDYÉ.)

- Je serai au Salon du livre de Trois-Rivières en tant qu'invitée d'honneur (yeah! À moi les cocktails et les baise-main!) du 25 au 28 mars prochain, au Salon du livre de Québec du 9 au 11 avril, et au Salon du livre d'Edmunston du 16 au 18 avril. Je vous tiendrai au courant de l'horaire au fur et à mesure pour les séances de dédicaces!

Sur ce, bon samedi. Et si vous croisez Mère indigne en quelque part, vous lui direz que je ne lui en veux pas, mais que je lui souhaite quand même bonne chance pour survivre sans personne à ses côtés pour la comprendre et l'aimer (l'ordure).

10 comments:

shaton said...

Trois-Rivières...
Un magnifique souvenir, presque un rêve, des vacances chez mon frère et on taille la route jusqu'à Percé et Gaspé avec une étape chez l'artiste fou Pierre Gagnon... ou Patrick, je ne sais plus...
Merci pour le rappel involontaire.

Mazsellan said...

Foutument content de comprendre et apprécier la référence à ce foutu zizi portugais. Mais bon, c'est un pédé alors, il fallait s'y attendre.

Bon samedi pluvieux !

Zora : said...

Je n'ai pas croisé Mère Indigne, mais si quelqu'un la voit, j'ai aussi un message : elle me manque beaucoup. A moins qu'elle ne soit juste en train de muter? Dans ce cas, je suivrai avec intérêt ses métamorphoses!

New_B-Riki said...

Hé! Vous allez dans mon petit coin de pays qui est Edmundston...by the river...mettons. Bonne chance avec les brayons et brayonnes!

Anonymous said...

Bonsoir Caroline,
Je crois que le seul moyen de faire revenir la poltronne, ce serait qu'elle se mettre un autre petit coco dans le tiroir...
Peut-être que Père Indigne serait bien d'accord, qu'en pensez-vous ?

@mitiés de Rimouski...

ratata said...

Je n'en crus pas mes yeux quand je vis ailleurs que quelqu'un avait publié quelque chose sur Les Chroniques d'une mère indigne treize heures auparavant !

truiss said...

Aaaaah te revoilà Caroline! Bravo de survivre sans Mère Indigne! Ca doit pas être évident!

Continue de poster, surtout! Parce que c'est TOI qu'on aime!

Mademoiselle K said...

Youhhooo un come back :D

Caroline said...

Mazsellan: un zizi portugais? Vous m'expliquerez un jour! :-D

shaton: de rien! :-)

Zora: je vous tiens au courant, peu importe ce qui arrive! ;-)

New-B: vous viendrez faire un tour!

anonyme: Noooooooooooooooon!

ratata: 13 heures! L'heure du crime, on voit bien.

truiss: c'est quand même assez évident, en fait. ;-) Mais l'indignité est restée, elle. :-)

Mademoiselle K.: une fois aux 6 mois, pour garder la forme. ;-)

S.J. Nadeau said...

Ouii =D !
C'est bien d'élagir les horizons en essayant d'écrire dans d'autres styles!
Il faudra par contre absolument que tu nous laisse tout lire en primeur sur son blogue.

Parce que même sans M.I., je resterai ton éternel
Fils Indigne